<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Hureïki L, Gauthier C et M Prévost (1996) Étude de l'évolution des acides aminés totaux dans deux filières de traitement d'eau potable. Rev. Sci. Eau. 9 (3) : 297-318.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Cette étude présente un suivi de l'élimination des acides aminés totaux par les différentes étapes de traitement de deux usines canadiennes de Ville de Laval (Québec, Canada). L'influence des saisons sur l'efficacité de l'abattement ainsi que le devenir des acides aminés dans les réseaux de distribution de ces usines ont aussi été étudiés.

D'une manière générale, l'étape de coagulation-floculation-décantation permet une élimination important d'acides aminés totaux (34-72%), l'effet de la filtration sur sable et anthracite est peu prononcé et varie avec les saisons, l'ozonation provoque une augmentation (20-100%) et la filtration sur charbon actif biologique (CAB) permet un abattement en eau tiède (25-34%), mais semble relarguer en eaux froides (35%). Finalement, la post-désinfection au chlore permet une élimination supplémentaire (47%) à cause de la réactivité de cet oxydant envers les acides aminés. La post-désinfection au bioxyde de chlore permet elle aussi d'abattre les teneurs en acides aminés (12-39%) et ce, malgré le fait que cet oxydant soit moins réactif envers les acides aminés. L'élimination des acides aminés totaux avant la chloration est préférable afin de limiter la formation de sous-produits de chloration.

Mots clés

Acides aminés, carbone organique biodégradable (COB), traitement des eaux potables, réseaux de distribution.

Correspondance

Michelle Prévost, Génie Civil, Section Environnement - Chaire Industrielle CRSNG sur l'Eau Potable - École Polytechnique de Montréal, CP 6073, succ. Centre-Ville, Montréal (Québec) Québec, H3C 3A7, CANADA

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement