<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Koudjonou B.K., J.P. Croué et B. Legube, (1996) Formation des ions bromate lors de l'ozonation des ions bromures en présence de la matière organique. Rev. Sci. Eau 9 (2) : 231-245.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Cet article rassemble les résultats de l'étude en laboratoire des conditions de formation des ions bromate (BrO3-) lors de l'ozonation des ions bromure. Les expériences ont été réalisées en réacteur fermé, en milieu tamponné à la température ambiante, (ª23 °C) et en présence de matière organique. La concentration initiale en ions bromure a été fixée à 200 mg/L et le taux d'ozone appliqué à 5 mg/L. La matrice étudiée a été préparée à partir de différentes fractions de la matière organique extraites d'eaux naturelles (acides fulviques et acides hydrophiles) et d'une fraction synthétique (tripeptide). Les fractions ont été étudiées individuellement ou en mélange dans des proportions compatibles avec la matière organique naturelle. L'étude a porté sur l'impact de la matière organique, du pH, de l'azote ammoniacal, de l'alcalinité et du peroxyde d'hydrogène sur la formation des ions bromate. L'analyse de BrO3- a été effectuée par chromatographie ionique après 24 heures de temps de réaction (ozone résiduel négligeable) ; la limite de détection de la mesure est de 2 mg/L.

Mots clés

Bromate, ozonation, bromure, matière organique, pH, azote ammoniacal, alcalinité, perozonation.

Correspondance

BK Koundjonou, Laboratoire Chimie de l'Eau et des Nuisances/ URA CNRS 1468, École Supérieure d'Ingénieurs de Poitiers, Université de Poitiers, 40, avenue du Recteur Pineau, 86022 Poitiers Cedex FRANCE

Téléphone : (+33) 49 45 39 15 / Télécopieur : (+33) 49 45 37 68

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement