<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Abdelgader A., F. Achour et J. Mudry. (1996) Validation des écoulements par l'analyse discriminante. Rev. Sci. Eau 9 (2) : 219-230.

Texte intégral (PDF)

Résumé

L'étude des écoulements souterrains et du drainage est généralement réalisée par l'établissement des cartes et des profils piézométriques (en effectuant des campagnes de relevés piézométriques dans les forages et les piézomètres captant la nappe). On essaye ici de confirmer les résultats obtenus à partir de l'interprétation de la piézométrie par le traitement statistique multidimensionnel des données hydrogéochimiques des sources, et plus précisément l'analyse factorielle discriminante, et de caractériser l'importance et la dominance de l'un des paramètres responsables de la minéralisation des eaux karstiques : les phénomènes climatiques (saisons), et les caractéristiques du système (lithologie, structure du drainage, gradients).

L'application à la nappe des calcaires du Bathonien-Bajocien du plateau de Besançon (Jura externe, France) a permis de démontrer que la variabilité chimique des eaux aux exutoires karstiques est conditionnée plus par les caractéristiques hydrogéologiques de l'aquifère (unités hydrogéologiques) que par les évènements hydroclimatiques (effet "campagne" ou période d'étude), et de resituer les forages par rapport aux sources testées ; l'association d'un groupe de forages avec certaines sources est à relier avec des circulations rapides en zone libre, ce cas est celui du regroupement de la source du Trébignon et les puits de Chailluz (situés dans la zone libre de l'aquifère) qui présentent le même comportement hydrochimiques. Alors que d'autres forages sont groupés avec le fonctionnement de la nappe en zone captive, ce cas correspond à celui de l'affectation des puits de Thise (implantés dans la partie captive de l'aquifère) à la source de Roche- lez-Beaupré. Ces résultats corroborent ceux obtenus par l'étude piézométrique.

Mots clés

Piézométrie, analyse discriminante, hydrogéochimie, écoulement, karst, Jura (France).

Correspondance

A. Abdelgader, Laboratoire de Mécanique des Fluides et Génie Civil, Quai Frissard, BP 265, 76055 Le Havre Cedex FRANCE

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement