<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Luck F., C. Bonnin, G. Niel et G. Naud. (1995) Caractérisation des sous-produits d'oxydation des boues en conditions sous-critiques et supercritiques. Rev. Sci. Eau 8 (4) : 481-492.

Communication présentée au Colloque International du GRUTTEE Les sous produits de traitement et d'épuration des eaux, 29-30 septembre, Poitiers, France.

Texte intégral (PDF)

Résumé

L'élimination de la matière organique et la réduction de volume des boues peuvent être obtenues par incinération, par oxydation sous pression en milieu humide ("wet air oxidation") ou par combustion en eau supercritique ("supercritical water oxidation"). Une étude en autoclave agité a permis de comparer sur une même boue d'épuration les performances des deux techniques d'oxydation voie humide et d'oxydation supercritique, en mettant l'accent sur les sous-produits résiduels en phase liquide et la composition de la phase gaz.

Les résultats obtenus montrent que l'élimination de la DCO dépend fortement de la température: l'abattement de la DCO passe de 70 % à 235 °C à 94 % à 430 °C. L'azote organique de la boue est transformé en NH4+ mais seule une élimination limitée de l'azote totale est obtenue à 430 °C. Les sous-produits résiduels dans la phase liquide sont constitués en majorité d'acides gras, d'aldéhydes et de cétones, l'acide acétique étant prédominant.

Hormis le CO2, les sous-produits gazeux majeurs formés par des réactions complexes comme la pyrolyse, le réformage et la méthanation sont CO, H2 et CH4. Dans les conditions supercritiques, tous les sous-produits gazeux sont fortement oxydés. L'augmentation de la température de traitement permet d'obtenir un résidu solide de plus en plus inerte, les cendres obtenues en conditions supercritiques contenant moins de 1 % de matière organique.

Les performances des deux procédés étudiés laissent envisager leur développement à moyen terme comme voies alternatives d'élimination des boues.

Mots clés

Oxydation supercritique, oxydation humide, traitement des boues, DCO, COT, sous-produits, acides gras volatils, azote ammoniacal, cendres.

Correspondance

F. Luck, Anjou Recherche, Centre de Recherche Compagnie Générale des Eaux-OTV, 78603 Maisons Laffitte Cedex FRANCE

Téléphone : (1) 39 62 34 56 / Télécopieur : (1) 39 62 60 47

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement