<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Guitonneau S., S. Momege, A. Schafmeier, P.O. Viac et P. Meallier. (1995) Étude comparative de la dégradation du bromoxynil et du bromoxynil heptanoate par photolyse UV et par oxydation chimique (H²O²/UV ; O³ ; Cl²). Rev. Sci. Eau 8 (2) : 201-216.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Les dégradations du bromoxynil heptanoate et du bromoxynil ont été étudiées pour différents traitements chimiques (03, Cl2) et photochimiques (H202/W; W254) en milieu aqueux dilué. Les expériences ont été réalisées à pH 7 pour le bromoxynil (CO=5 10-5 mol 1-1) et à pH 4 pour le bromoxynil heptanoate (CO=10-6 mol 1-1) afin de limiter la réaction d'hydrolyse.

Les résultats obtenus montrent une bonne dégradation de ces deux pesticides aussi bien par irradiation W que par oxydation chimique au chlore ou à l'ozone. L'ajout de peroxyde d'hydrogène dans le milieu n'augmente pas de façon significative l'efficacité du traitement par rapport à l'irradiation seule. Parmi tous les traitements étudiés, l'ozonation est le procédé le plus efficace.

L'analyse par couplage GC-MS des produits de réaction au cours de l'irradiation UV a permis d'identifier quatre photoproduits correspondant à la substitution des atomes de brome soit par un atome d'hydrogène, soit par un groupement OH. Les produits identifés sont A: -3,4 dihydroxy -5 bromobenzonitrile; B: -3,4,5 trihydroxybenzonitrile; C: -3,4 dihydroxybenzonitrile; D: -4 hydroxybenzo- nitrile. Un schéma réactionnel de photodégradation du bromoxynil heptanoate a été proposé dans cette étude.

Mots clés

Promoxynil (-3,5 dibromobenzonitrile), bromoxynil heptanoate (-4 cyano -2,6 dibromophényl heptanoate), ozonation, chloration, rendement quantique, sous-produits de réaction.

Correspondance

S. Guittonneau, Laboratoire de Photochimie industrielle, Université Claude Bernart, Lyon 1, 43 boulevard du 11 novembre 1918, 69622, Villeurbanne Cedex, FRANCE

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement