<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Ferrandon O., H. Bouabane et M. Mazet. (1995) Contribution à l'étude de la validité de différents modèles, utilisés lors de l'adsorption de solutés sur charbon actif. Rev. Sci. Eau 8 (2) : 183-200.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Les résultats de l'adsorption sur charbon actif en poudre de solutions aqueuses de différents composés organiques: phénol, aniline, nitrobenzène, acide salicylique, nitro-4 phénol, méthyl-2 dinitro-4,6 phénol, phénylalanine et tyrosine ont été traités à l'aide des équations de Langmuir, Elovich, Freundlich, Temkin, Fowler-Guggenheim, Hill et De Boer, Kiselev afin de déterminer divers paramètres d'équilibre: la capacité maximum d'adsorption, l'énergie d'adsorption, l'énergie d'interaction, les constantes d'équilibre adsorbat-adsorbant et les interactions (éventuelles) entre les molécules adsorbées.

La relation de Temkin (3=RTt~Q In KoC permet de déterminer la variation de l'énergie d'adsorption ~Q et la constante Ko de l'équilibre (~3 est le degré de re- couvrement du charbon par le soluté, et C la concentration à l'équilibre). L'équa- tion de Fowler-Guggenheim KC=~3/(1~3) Exp (2 ~ W/RT) conduit à la déter- mination de l'énergie d'interaction W entre molécules adsorbées et à une constante d'équilibre K. Par contre, dans l'équation de Hill et de De Boer KlC=~/(1~)) Exp [~/(1~) - K2~/RTI, K2 représente une constante d'énergie d'interaction entre molécules adsorbées et, dans celle de Kiselev KIC=~3/[(1+ ~) (1 + Kn~3)]~ Kn est une constante de formation de complexe éventuel entre molécules adsorbées.

On vérifie que l'application de la relation de Temkin est satisfaisante pour tous les composés étudiés et permet de les classer selon leur affinité sur le charbon mais les résultats obtenus en utilisant les équations suivantes (Fowler ...) montrent qu'il n'y aurait pas de formation de complexe ou d'interaction entre molécules adsorbées.

Mots clés

Charbon actif, adsorption, molécules organiques, modèles.

Correspondance

M. Mazet, Laboratoire de Génie chimique, Traitement des Eaux, Faculté des Sciences, 123 avenue Albert Thomas, 87060 Limoges Cedex, FRANCE

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement