<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Laglaine V., D. Berod, D. Devred et A. Musy. (1994). Modélisation déterministe de la crue extrême d'un bassin versant de montagne avec application de la description géomorphologique du réseau hydrographique. Rev. Sci. Eau. 7 (3) : 285-308.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Les méthodes de calcul des crues de projet pour des grands barrages sont de type statistique ou de type déterministe (PMP/PMF). Ce dernier type de méthodes est principalement utilisé dans le monde anglo-saxon (États-Unis, Australie), mais peut offrir une alternative intéressante aux méthodes statistiques, qui présentent des lacunes pouvant être importantes.

Une application des méthodes PMP/PMF sur des bassins suisses a mis en évidence l'intérêt de ces méthodes, mais aussi leurs faiblesses. Une adaptation des outils déterministes est nécessaire pour prendre en compte les particularités des bassins de montagne. Il s'agit principalement de mieux tenir compte des propriétés physiques des bassins versants et des phénomènes de non linéarité.

Dans ce but, un concept de modélisation utilisant la description géomorphologique du bassin versant a été utilisé et amélioré.

Le premier modèle utilisé est l'hydrogramme unitaire géomorphologique, qui existe depuis 1979. Le deuxième modèle utilise le concept de cascade de réservoirs hydrologiques à vidange non linéaire, dont les éléments sont issus de la description géomorphologique du bassin. C'est là une modélisation nouvelle qui est particulièrement adaptée au contexte des crues extrêmes dans les Alpes. Un travail de calibration et validation du modèle a montré que ce modèle a un bon potentiel d'utilisation. La principale difficulté revient à identifier la signification physique des paramètres du modèle, qui pourrait s'appuyer sur les résultats d'un autre type de modélisation couplant la géomorphologie du bassin aux equations de l'onde cinématique. Ce modèle est en cours de test à l'IATE.

Mots clés

Crue extrême, bassin versant de montagne, méthodes PMP/PMF, modèles déterministes, description géomorphologique du bassin versant.

Correspondance

A. Musy, École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Institut d'Aménagement des Terres et des Eaux, Hydrologie et Aménagements GR - Ecublens, 1015 Lausanne, Suisse

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement