<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Laberge C., D. Cluis et G.M. Saulnier. (1994). Analyses directionnelles multivariées de la qualité des précipitations sur la région de Québec. Rev. Sci. Eau. 7 (3) : 269-284.

Texte intégral (PDF)

Résumé

La question des précipitations acides est devenue une des principales préoccupations environnementales de ce siècle. Les dommages engendrés touchent l'ensemble des composantes atmosphérique, aquatique et terrestre de notre écosystème. Dans cet article, l'intérêt est tourné vers le transport des substances polluantes en faisant intervenir le vecteur des précipitations acides: le vent. Il existe une croyance populaire, largement répandue dans l'est du Canada, consistant à admettre que les vents d'est ou du nord sont associés à des précipitations faiblement chargées en éléments acides, contrairement aux vents du sud-ouest qui transporteraient les charges plus contaminées des industries situées dans le Midwest nord-américain. Une confirmation expérimentale de la réalité du phénomène est présentée ici.

Une analyse factorielle des correspondances permet de mettre en évidence des relations entre la direction des vents et la composition chimique des précipitations. Des analyses de variance permettent ensuite de montrer la signification de l'effet de la direction des vents sur les concentrations de sulfates et de nitrates, en plus de mettre en évidence un effet saisonnier significatif pour ces deux variables. Les concentrations de nitrates et de sulfates associées aux vents de l'ouest sont respec- tivement de 0,33 mg/l-¹ et 1,73 mg/l-¹ comparativement à 0,24 mg/l-¹ et 1,48 mg/l-¹ pour les vents provenant de l'est. En ce qui concerne l'effet saisonnier, les concentrations moyennes de nitrates sont plus élevées durant les mois de janvier et de mars alors que les concentrations de sulfates sont plus elevées durant les mois d'été.

Mots clés

Précipitations acides, transport eulérien, concentrations, sulfates, nitrates direction des vents, analyse statistique.

Correspondance

D. Cluis, INRS-Eau, Université du Québec, CP 7500, sainte-Foy, Québec, G1V 4C7, Canada

Courriel : cluis@ete.inrs.ca

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement