<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Ackerer P., P. Magnico et R. More. (1994). Réflexions sur la modélisation de la propagation de polluants dans les hydrosystèmes souterrains. Rev. Sci. Eau. 7 (2) : 201-212.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Les modèles de simulation de propagation de polluants dans les eaux souterraines sont de plus en plus utilisés comme outils de gestion de cette ressource. La qualité des simulations dépend étroitement des connaissances que l'on a des processus et des paramètres de transport nécessaires à la mise en application des modèles. La fiabilité des résultats repose sur:

  • le choix du bon modèle en fonction de l'échelle d'observation
  • la mesure des paramètres représentatifs du transport liée à l'échelle de discrétisation du site
  • la spatialisation de mesures locales.

Compte tenu des spécificités des hydrosystèmes souterrains (invisibilité, accès coûteux), la connaissance du milieu restera trop fragmentaire pour réaliser des simulations fines. Seules les approches stochastiques permettent alors d'intégrer ces incertitudes dans les simulations.

Mots clés

Eaux souterraines, pollution, modélisation.

Correspondance

P. Ackerer, Institut de Mécanique des Fluides, Université Louis Pasteur, URA CNRS 854, 2 rue Boussingault, 67000 Strasbourg, France

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement