<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Moncef M., M. Malki, A. Fahde et J. Devaux. (1994) Mesure de l'intensité et de la sélectivité du bronzage zooplanctonique diurne et nocturne sur le peuplement physoplanctonique de la retenue Al Massira (Maroc). Rev. Sci. Eau, 7 (1) : 3-22

Texte intégral (PDF)

Résumé

La retenue de barrage Al Massira (Maroc) constitue une pièce maîtresse dans le plan d'aménagement du bassin versant de l'Oum Er Rbia. Elle se situe dans la province de Settat, à 120 km au sud-est de Casablanca. La mesure de l'intensité du broutage zooplanctonique sur le peuplement phytoplanctonique a été réalisée à trois périodes différentes; le 20 mars 1992 d'une part et les 27 et 28 mai 1992 d'autre part, avec respectivement des mesures de jour et de nuit . Pour cela, une analyse de l'évolution des densités phytoplanctoniques au sein d'enceintes immergées in situ à 5 et 15 m pendant 8 heures, en absence (enceintes témoins) et en présence (enceintes expérimentales) de zooplancton, a été réalisée. Les résultats obtenus montrent que:

  • La technique adoptée est performante dans la mesure où les différences entre les densités algales entre les temps initial et final sont en général significatives dans les deux enceintes.
  • Conformément aux données de la littérature, le broutage apparaît bien comme sélectif; de nombreuses espèces n'apparaissant pas être consommées.
  • La sélection effectuée par le zooplancton est principalement basée sur la taille des cellules. Toutefois, à tailles égales, certaines espèces phytoplanctoniques semblent être consommées préférentiellement par les copépodes.
  • Seules les espèces algales présentant un développement important dans les enceintes témoins sont soumises à la prédation.

Mots clés

Retenue, zooplancton, phytoplancton, broutage.

Correspondance

M. Moncef, Université Chouaïb Doukkali, Faculté des sciences, El Jadica (Maroc)

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-21
© INRS Eau, Terre et Environnement