<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Bourden, S., Ben Aim, R. et M. Mietton-Peuchot (1993). Etude par capteur optique du dépôt formé lors de la filtration d'une suspension de bentonite sur fibre creuse. Rev. Sci. Eau, 6 (2) : 115-129.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Lors de la filtration sur fibres creuses de suspensions de bentonite, il a été mis en évidence que le facteur limitant est la formation d'un dépôt à la surface de la fibre.

Parlant de ces considérations, un dispositif optique a été mis au point pour suivre l'évolution spatio-temporelle du dépôt en cours de filtration sur fibre creuse à peau externe.

Ainsi, il a pu être mis en évidence que l'influence de la vitesse d'écoulement n'est sensible qu'après un certain temps de filtration ou un certain volume filtré.

Dans le domaine testé des faibles vitesses d'écoulement, il existe une période initiale où la loi de filtration sur gâteau est applicable.

Dans le cas de fibres creuses à peau externe, l'optimum technique (productivité maximale) ou économique (coût minimal du m3 traité) serait donc plus à rechercher dans une optimisation de la séquence filtration-lavage que dans une augmentation de la vitesse d'écoulement.

L'efficacité du réentraînement du dépôt lors du lavage peut être suivie grâce à l'équipement et au capteur développés.

Mots clés

Microfiltration, contre lavage, formation du dépôt.

Correspondance

Bourden, S., Laboratoire de génie chimique, INPT-CNRS Chemin de la Loge, 31078 Toulouse, France

English    Imprimer          Envoyer par e-mail