<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Kaplan, L.A., D.J. Reasoner, E.W. Rice et T.L. Bott (1992). Résumé sur le carbone organique assimilable (COA), le carbone organique biodégradable (COB) et l'indice de croissance des coliformes (ICC) dans l'eau potable aux Etats-Unis. Rev. Sci. Eau, 5 (S) : 207-224. [article en anglais]

Titre original : A survey of assimilable organic carbon, biodegradable organic carbon and coliform growth response in US drinking waters.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Les objectifs principaux de cette étude étaient :
1) De documenter, par une étude de large envergure, les concentrations en COA de l'eau potable, et des usines de traitement.
2) De comparer l'indice de croissance des coliformes (ICC) aux concentrations en COA.
3) De comparer les concentrations en CODE et celles de COA.

Le COA de l'eau a été mesuré avec un mélange de cultures Pseudomonas fluorescens de souche P17 et de Spirillum sp. de souche NOX. La plupart des échantillons d'eaux ont été transferrés dans des ampoules de 40 ml, stérilisés puis inoculés avec les bactéries Pseudomonas et Spirillum et incubés à 15 °C. Les unités formant colonies représentaient le paramètre de suivi.

Le test relatif à l'ICC a été réalisé avec l'eau soumise au test, préalablement stérilisée puis inoculée avec Cloacae enterobacter. Les échantillons ont été incubés à 20 °C pendant 5 jours et la croissance des coliformes mesurée par les unités formant colonies.

La mesure de CODB a été exécutée dans des ampoules de 40 ml : l'échantillon à analyser, préalablement filtré sur fibre de verre et pasteurisé, était inoculé avec une microflore indigène de rivière puis incubé pendant 28 jours à l'obscurité à température ambiante.

L'étude a porté sur 109 échantillons prélevés en 79 points d'approvisionnement en eau potable répartis sur le territoire des Etats-Unis et du Canada : 26 d'eaux souterraines, et 53 d'eaux de surface.

Des flacons de prélèvements pour échantillonner et des instructions pour prélever et pasteuriser les eaux ont été fournis à tous les techniciens.

L'eau stérilisée était envoyée à la Stroud Water Research Centre pour les analyses du COA, CODB et COD et au Risk Reduction Laboratory pour l'essai relatif à l'indice de croissance des coliformes. Les densités des bactéries coliformes et des bactéries hétérotrophes sur gélose étaient mesurés par les techniciens eux-mêmes.

Les concentrations en COD s'échelonnaient de 203 à 4943 µg/L, celles en COA de 18 à 322 µg/L (représentant ainsi de 2,4 % à 44,0 % du COD).

Les valeurs élevées du pH dans 5 échantillons d'eau ont inhibé la croissance des bactéries soumises aux deux essais biologiques (AOC ou BDOC).

Les concentrations en CODB se sont échelonnées de 1 à 1521 µg/L (soit 0,4 % à 52,8% du COD).

L'essai sur l'indice de croissance des coliformes a montré que 79 % des eaux soumises au test n'ont pas permis la croissance des coliformes alors que 7 % entraînaient une forte croissante (toutes provenant d'eaux de surface) et 14 une croissance modérée.

Les services des eaux n'ont mis en évidence aucun coliforme et seulement une faible densité de bactéries hétérotrophes dans les eaux des usines de traitement

La corrélation COA-CODB était significative (P<<0,01) avec un coefficient de corrélation de r = 0,594.

Des corrélations significatives COA-COD et CODB-COD ont également été mises en évidence.

Par contre, les corrélations ICC-COA ou ICC-CODB n'étaient pas significatives.

Mots clés

COA, CODB, COD, CC, croissance bactérienne.

Correspondance

Kaplan, L.A., Stroud Water Research Center of the Academy of Naturel Sciences of Philadelphia, 512 Spencer road, Avondale, Permsylvania 19311-9516

English    Imprimer          Envoyer par e-mail