<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Le Rouzici, B. et G. Bertru (1992). Détermination par bioessai de la biodisponibilité des ressources azote et phosphore, dans les eaux du Golfe du Morbihan. Rev. Sci. Eau, 5 (1) : 97-111.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Des dosages physico-chimiques et des numérations du phytoplancton sont réalisés sur des prélèvements d'eau du Golfe de Morbihan (France), conjointement à des bioessais en milieu non renouvelé :
1. Avec le peuplement autochtone, par enrichissement en azote et en phosphore de l'eau filtrée sur 200 µm.
2. Avec deux algues tests épuisées en azote et en phosphore, sur l'eau filtrée stérilement. Les quotas cellulaires des algues tests en fin de croissance sont comparés aux quotas cellulaires minimaux et maximaux préalablement établis.

Les bioessais avec enrichissement révèlent une limitation de la croissance des algues par l'azote. Les bioessais avec Fragilaria elliptica présentent une relation linéaire croissante simple entre la concentration en azote assimilée par l'algue test et la densité cellulaire du peuplement phytoplanctonique naturel. L'azote total en solution représente la fraction utilisée par ces algues : azote biodisponible. Par contre, la fraction « phosphore soluble » ne représente qu'une partie du phosphore biodisponible, et se trouve consommée de manière très diverses par les algues testées. Cependant, l'analyse des quotas cellulaires en fin de croissance des algues tests montre que le phosphore est l'élément impliqué dans la limitation de leur croissance.

Les bioessais exposent des résultats contradictoires de limitation de la croissance. Les algues autochtones utilisent des ressources en phosphore supérieures à celles qui sont mises à disposition des algues tests, par stockage interne ou par consommation du phosphore minéral adsorbé sur les particules en suspension.

Mots clés

Phytoplancton, estuaire, bioessais, azote, phosphore, biodisponibilité.

Correspondance

Le Rouzici, B., Laboratoire d'Evolution des Systèmes Naturels et Modifiés, Université de Rennes I, Av. du Gén. Leclerc, 35042 Remes Cedex, France

English    Imprimer          Envoyer par e-mail