<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Kabouya, M. et C. Michel (1991). Estimation des ressources en eau superficielle aux pas de temps mensuel et annuel, application à un pays semi-aride. Rev. Sci. Eau, 4 (4) : 569-587.

Texte intégral (PDF)

Résumé

On connait l'extrême variabilité des ressources en eau superficielle et les problèmes que cela pose en aménagement du territoire. En conséquence, générer de longues séries de débits annuels (ou mensuels) est une nécessité pour l'étude de la disponibilité des ressources en eau (BURGES et LETTENMAIER, 1977).

Cette génération de longues séries peut se faire à partir de la connaissance des pluies si l'on dispose d'un modèle fiable de transformation pluie-débit. Un premier modèle linéaire visant à l'estimation du seul débit annuel, déjà utile pour un premier dégrossissage de la ressource, est bâti à partir de la pluie annuelle et de sa répartition entre les mois. Il constitue un outil de base que l'on a jugé néanmoins un peu trop rudimentaire. La recherche d'un modèle conceptuel simple nous a semblé une voie plus prometteuse. Exploitant une recherche déjà entreprise sur ce type de modèle au pas de temps journalier, on a construit un modèle mensuel à trois paramètres dont l'élaboration a été justifiée point par point par une meilleure efficacité des résultats fournis sur une soixantaine de bassins versants appartenant à la partie septentrionale de l'Algérie. Nous avons analysé les paramètres du modèle et obtenu une estimation approchée de la matrice des variances-covariances de ces paramètres afin de disposer d'un outil similaire à celui existant pour le modèle linéaire général.

Mots clés

Ressources en eau, modèle conceptuel, pas de temps mensuel et annuel, sensibilité des paramètres.

Correspondance

Kabouya, M., Stagiaire en thèse au CEMAGREF, Division Hydrologie, BP 121, 92185 Antony, France

English    Imprimer          Envoyer par e-mail