<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Najean, H., M. Pichon et J. Rouger (1990). Acclimatation d'une biomasse anaérobie à un effluent de fabrication d'une pâte à papier à concentration élevée en composés soufrés. Rev. Sci. Eau, 3 (3) : 293-301.

Texte intégral (PDF)

Résumé

L'effluent de fabrication à partir de bois de résineux d'une Pâte Chimico-Thermo-Mécanique (CTMP) contenant des dérivés soufrés organiques et des sulfates, est très difficilement épuré par voie anaérobie. La présente étude montre qu'il est indispensable d'acclimater la biomasse à de fortes concentrations en soufre dans l'effluent. Ceci est réalisé en alimentant un réacteur à biomasse fixée (pilote de laboratoire), en fonctionnement continu, par des mélanges d'un effluent de distillerie et de l'effluent CTMP, dans lesquels la proportion du second est augmentée par paliers successifs jusqu'à 100 %.

On peut alors finalement obtenir une épuration convenable de l'effluent CTMP à des teneurs en soufre jusqu'à 500 mg/l (pourvu que le rapport DCO/S soit supérieur à 10 environ).

Mots clés

Effluents pâte à papier à haut rendement, composés soufrés, traitement anaérobie, réacteur à biomasse fixée.

Correspondance

Najean, H., Centre Technique du Papier, Domaine universitaire, BP 7110, 38020 Grenoble Cedex, France

English    Imprimer          Envoyer par e-mail