<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Loye-Pilot, M.D. et C. Jusserand (1990). Décomposition chimique et isotopique d'un hydrogramme de crue d'un torrent méditerranéen - Réflexions méthodologiques. Rev. Sci. Eau, 3 (2) : 211-231.

Texte intégral (PDF)

Résumé

La décomposition chimique et isotopique d'un hydrogramme de crue d'un petit torrent méditerranéen (Cannone, Corse, France), a été tentée dans un cas simple, en confrontant les résultats des deux méthodes et en discutant leurs limites. L'outil isotopique permet de bien différencier l'eau préexistante et l'eau nouvelle. L'analyse de la variation des éléments chimiques met en évidence la participation d'eau du soi, sans qu'il soit possible de quantifier sa contribution; elle démontre que la composition de la pluie n'est pas conservative; le rôle du pluviolessivage est mis en évidence, conjointement à celui du transfert dans la zone non-saturée. Ainsi les décompositions chimiques des hydrogrammes (en particulier celles réalisées avec la conductivité) reposent le plus souvent sur des approximations théoriquement contestables et conduisent à des erreurs notables, à l'exception toutefois de celles réalisées avec la silice.

Mots clés

Bassin-versant, bassin-versant forestier, décomposition d 'hydrogramme, 18O, chimie.

Correspondance

Loye-Pilot, M.D., Institut de Biogéochimie Marine, Ecole Normale Supérieure, 1, rue Maurice Auroux, 92120 Montrouge, France

English    Imprimer          Envoyer par e-mail