<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Dumousseau, B., P. Jaudon, C. Massiani, E. Vacelet et Y. Claire (1990). Origine du manganèse de la nappe alluviale de Beaucaire (Gard, France) Essai de démanganisation in situ (procédé Vyredox). Rev. Sci. Eau, 3 (1) : 21-36.

Texte intégral (PDF)

Résumé

L'origine et le mécanisme de l'augmentation de la concentration en manganèse dans l'eau de la nappe phréatique de Beaucaire ont été recherchés afin d'orienter le choix d'un procédé de démanganisation adapté aux conditions du site.

L'aquifère est caractérisé par son déficit en oxygène et par la présence de dépôts d'oxyde de manganèse (Mn(IV)) sur les sédiments. Dans ces conditions la microflore utilise les oxydes de manganèse conne accepteur final d'électrons (démontré dans les expériences in vitro) et le manganèse réduit passe alors en solution.

Lors des essais d'application du procédé Vyredox le potentiel d'oxydoréduction de la nappe augmente et la concentration en manganèse dissous diminue. Rien n'indique une précipitation du manganèse et donc un colmatage à la périphérie de la partie oxygénée de la nappe.

Mots clés

Manganèse, spéciation, nappe alluviale, action bactérienne, démanganisation.

Correspondance

Dumousseau, B., Université de Provence, place Victor Hugo, 13001 Marseille, France

English    Imprimer          Envoyer par e-mail