<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Playoust, C., J.J. Musso et G. Prevot (1989). Étude comparée des communautés benthiques et ripicoles endogées d'un réseau méditerranéen perturbé : l'Arc (Bouches-du-Rhône, France). Rev. Sci. Eau, 2 (4) : 587-605.

Texte intégral (PDF)

Résumé

L'utilisation des méthodes biologiques et plus particulièrement l'étude des communautés benthiques pour l'appréciation de la qualité des eaux est actuellement d'un usage général. L'impact des perturbations des milieux peut être déduit de la composition et de la structure des peuplements qu'ils hébergent. En est-il de même pour les peuplements d'invertébrés ripicoles endogés humides, soumis moins directement à t'influence du milieu aquatique? Pour répondre à cette question une étude comparée (par analyse factorielle des correspondances) a été entreprise sur le réseau hydrographique d'une rivière de la région méditerranéenne, l'Arc, présentant des situations hydrochimiques variées.

L'A.F.C., à partir de l'axe I, sépare les prélèvements d'invertébrés benthiques des prélèvements d'invertébrés ripicoles. Sur l'axe II les couples, prélèvement benthique - prélèvement ripicole de chaque station, possèdent sensiblement la même valeur sur l'axe et s'ordonnent selon un gradient de trophie croissant de l'amont vers l'aval. Les communautés ripicoles endogées humides peuvent donc être considérées comme des bio-indicateurs de la chimie de l'eau de la même manière que les communautés benthiques. Par contre le facteur temporarité (axe III) a une influence plus importante sur les communautés benthiques que sur les communautés ripicoles.

L'examen de la répartition des taxons sur les axes factoriels a permis de déterminer un certain nombre d'espèces qui, tout en étant représentées dans les 2 milieux, sont caractéristiques de l'habitat rivulaire endogé humide. La prise en compte des peuplements ripicoles, malgré des difficultés d'ordre taxonomique, pourrait être envisagée lors de la détermination de la qualité des eaux.

Mots clés

Hydrosystème méditerranéen perturbé, invertébrés benthiques, invertébrés ripicoles, analyse comparative, pollution.

Correspondance

Playoust, C., Laboratoire de Biologie Animale-Ecologie, Faculté des Sciences et Techniques de Saint-Jérôme, Avenue Escadrille Normandie-Niemen, 13397 Marseille Cedex 13, France

English    Imprimer          Envoyer par e-mail