<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Arcand, Y., J. Paris, D. Rouleau et R. Mayer (1989). Effets de paramètres d'opération sur la décantation de boues biologiques d'une unité de traitement d'eaux usées de raffinerie. Rev. Sci. Eau, 2 (1) : 43-69.

Texte intégral (PDF)

Résumé

La qualité de l'effluent des systèmes de biotraitement par boues activées est souvent limitée par la performance de l'unité de décantation. Cette étude analyse les causes possibles des difficultés d'opération rencontrées dans la décantation des boues évacuées aux décanteurs secondaires d'une raffinerie de pétrole. Les objectifs visent à déterminer et à quantifier l'effet des paramètres d'opération qui affectent le fonctionnement du décanteur, en les reliant si possible à son mauvais fonctionnement, à évaluer de l'ajout d'alun et à proposer des méthodes correctives pour améliorer l'efficacité de décantation.

L'étude montre que :
- l'efficacité des décanteurs sera améliorée si le niveau d'oxygène dissous et la concentration en matières totales en suspension (MTS) dans le bassin d'aération sont respectivement maintenus entre 0,9 à 1,3 ppm et 4 300 à 4 800 mg/L;
- le pH de la liqueur mixte ne semble pas influencer la décantabitité;
- l'addition d'alun doit être évitée ou maintenue inférieure à 50 mg/L;
- l'agitation et les vitesses linéaires élevées dans les conduites d'alimentation des décanteurs doivent être évitées.

Mots clés

Boues biologiques, décantation, traitements tertiaires, matières totales en suspension (MTS), alun.

Correspondance

Paris, J., Parinova INC., 2975 Ave. Douglas, Montréal, Qc., H3R 2E2

English    Imprimer          Envoyer par e-mail