English     Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Lebeuf, M. (2009) La contamination du béluga de l’estuaire du Saint-Laurent par les polluants organiques persistants en revue. Rev. Sci. Eau 22 (2) : 199-233

Texte intégral (PDF)

Résumé

Le béluga de l’estuaire du Saint-Laurent (ESL) est une espèce menacée de disparition. L’une des causes contribuant à la précarité de cette population serait liée à son exposition à des composés chimiques toxiques. Cet article de revue collige l’information publiée dans la littérature scientifique sur la contamination des bélugas de l’estuaire du Saint-Laurent par les polluants organiques persistants (POP). Il discute des paramètres et processus qui influencent les concentrations et des tendances temporelles de la contamination observées chez cette population. Enfin, cet article évalue les forces et les limites d’un suivi de la contamination chez le béluga du SL en tant qu’espèce sentinelle de la contamination de son habitat. Entre 1980 et 2007, plus de 20 articles scientifiques ont rapporté la présence de divers POP chez le béluga de l’ESL. Les biphényles polychlorés (BPC) ainsi que le dichlorodiphényltrichloroéthane (DDT) et ses produits de transformation ont été les composés les plus fréquemment rapportés dans les tissus du béluga de l’ESL. La très grande majorité des analyses de contaminants organiques persistants a été réalisée sur des tissus provenant de carcasses de bélugas échouées sur les rives de l’estuaire du Saint-Laurent. Pour les POP dont l’usage est réglementé au Canada, incluant les BPC et le DDT, la contamination du béluga de l’ESL est soit décroissante ou stagnante. Cependant, pour certains composés émergents, notamment les polybromodiphényles éthers, les concentrations doublent à tous les 2-3 ans dans le gras du béluga de l’ESL. Les concentrations et des tendances temporelles de la contamination observées chez cette population sont cependant influencées par plusieurs facteurs dont le sexe et l’âge des animaux ainsi que la période durant laquelle ils ont été exposés aux POP. La qualité et la représentativité des tissus analysés ainsi que certains changements dans les méthodes d’analyses chimiques peuvent affecter les concentrations de POP mesurées chez le béluga. Le programme des carcasses de bélugas de l’ESL constitue un outil précieux pour caractériser la contamination des bélugas par les POP et en évaluer les tendances temporelles. Le béluga de l’ESL ne peut être considéré comme un bon indicateur de la décontamination des POP qui prévalent dans son habitat mais il doit être considéré comme une espèce sentinelle de la présence de POP bioaccumulables en émergence dans son habitat.

Mots clés

contamination, mammifère marin, béluga, Saint-Laurent, POP, BPC, PBDE, tendance temporelle.

Correspondance

Lebeuf, Michel : Institut Maurice-Lamontagne Pêches et Océans Canada, 850, Route de la Mer, C.P. 1000, Mont-Joli, (Québec) G5H 3Z4 (michel.lebeuf@dfo-mpo.gc.ca)

English     Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2009-10-28
© INRS Eau, Terre et Environnement