English     Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Ménard, N. (2009) La science au service de la conservation au parc marin du Saguenay‑Saint-Laurent : Comment mieux comprendre permet de mieux protéger. Rev. Sci. Eau 22 (2) : 115-123

Texte intégral (PDF)

Résumé

Résultant d’une vingtaine d’années d’études, de support du milieu régional et de négociations, la création du parc marin en 1998 peut être considérée comme un événement important dans le domaine de la conservation du milieu marin, au Québec comme au Canada. Située à la confluence de l’estuaire du Saint-Laurent et du Saguenay, la région couverte par le parc marin est reconnue comme étant un lieu particulier à plusieurs égards. Les écosystèmes estuariens qu’on y retrouve sont d’une grande richesse, mais sont également soumis à plusieurs sources de pression.

L’atteinte des objectifs énoncés lors de la création du parc marin exige le recours à une gamme d’outils comme la gouvernance, la science et l’éducation. La recherche scientifique est inscrite au sein même du mandat légal du parc marin, ce qui témoigne de son importance comme outil de conservation. Mais pour que la science puisse rendre service à la conservation, il est nécessaire de diffuser les connaissances au public. Par ailleurs, puisque la science ne détient pas toujours de certitude devant la complexité des écosystèmes, il importe parfois de recourir à la gestion adaptative et au principe de précaution. Le rapprochement entre les divers joueurs, comme les scientifiques, les gestionnaires, les communautés et les visiteurs, est essentiel afin que les connaissances scientifiques puissent orienter les actions de conservation, la gestion des activités et susciter l’adhésion aux objectifs du parc marin. Beaucoup de chemin a été parcouru depuis l’établissement du parc marin il y a dix ans, mais l’intégration des connaissances scientifiques aux actions de conservation de ce milieu exceptionnel que constitue le parc marin demeure toujours un important défi.

Mots clés

Parc marin du Saguenay‑Saint-Laurent, aire marine protégée, conservation, science, appui du public, gestion.

Correspondance

Nadia Ménard : Parcs Canada, Parc marin du Saguenay‑Saint‑Laurent, 182, rue de l’Église, C. P. 220,Tadoussac (Québec) G0T 2A0 (nadia.menard@pc.gc.ca)

English     Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2009-10-28
© INRS Eau, Terre et Environnement