English     Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Saint-Laurent D. et Lavoie L. (2009) Récurrence des inondations et édification des plaines alluviales des bassins du centre-sud du Québec (Canada). Rev. Sci. Eau 22 (1) : 51-68

Texte intégral (PDF)

Résumé

Il existe un grand nombre de travaux sur la formation des plaines alluviales et des systèmes fluviaux en général. Toutefois, on compte un nombre plus restreint de travaux portant sur l’analyse et la caractérisation des sols alluviaux et des paléosols en terrasse. Cet article présente une analyse de la dynamique fluviale portant sur la récurrence des inondations, l’édification des plaines et la formation des sols dans les zones d’alluvionnement. La région d’étude couvre les bassins et sous-bassins du centre-sud du fleuve Saint-Laurent (rivières Saint-François, Massawippi, Magog et Eaton) affectés par des inondations périodiques. L’analyse des plaines alluviales des différents secteurs d’étude révèle des phases d’alluvionnement actives dans la plupart des secteurs d’étude. Les taux de sédimentation évalués à partir des datations 14C et des accumulations alluvionnaires se situent entre 0,15 et 0,76 cm a-1 suivant les secteurs d’étude. Ces accumulations constantes entraînent un rehaussement des plaines alluviales et un faible développement pédogénétique des sols alluviaux. Ces sols sont regroupés parmi les régosols et les brunisols. Au niveau des caractéristiques granulométriques et sédimentologiques, les sols alluviaux présentent des faciès relativement homogènes et sans grande variabilité texturale. Ce sont essentiellement des matrices fines qui dominent avec des proportions importantes de limons ou de sables limoneux. L’analyse détaillée des sols révèle une faible différentiation du profil, l’absence d’horizon organo-minéral (Ah) et d’horizon illuvial (B), et une altération réduite. Le rehaussement progressif des plaines alluviales et le faible développement pédogénétique des sols alluviaux pourraient être en lien avec l’augmentation des inondations qui sont en hausse depuis les dernières décennies.

Mots clés

dynamique fluviale, récurrence d’inondations, édification des plaines alluviales, sols alluviaux  et taux de sédimentation.

Correspondance

Saint-Laurent D. : Géographie et Laboratoire de recherche en géomorphologie fluviale, Université du Québec à Trois-Rivières C.P. 500, Trois-Rivières, QC, Canada, G9A 5H7

English     Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2009-03-06
© INRS Eau, Terre et Environnement