English     Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Aahd A., Simonneaux V., Sadik E., Berjami B. et Fathallah S. (2009) Apport de la télédétection pour l'estimation des volumes d'eau pompés au niveau de la plaine du Haouz (zone semi aride du Maroc central). Rev. Sci. Eau 22 (1) : 1-13

Texte intégral (PDF)

Résumé

L’agriculture irriguée est une des composantes essentielles du développement économique du Haouz avec le tourisme et l’artisanat. Elle représente plus de 85 % de la consommation en eau du bassin versant du Tensift. L’aridité climatique qui règne dans la région, ainsi que les périodes de sécheresse récurrentes depuis une dizaine d’année induisent une mobilisation de plus en plus importante des eaux souterraines et de surface, avec un recours croissant à l’irrigation.

L'objectif principal de cette étude est la détermination des volumes d’eau pompés à partir de la nappe phréatique, dont l’essentiel est destiné à l’irrigation. Pour ce faire, nous avons établi une carte d’occupation du sol par classification de trois images Landsat TM acquises à trois dates différentes. Cette carte nous a permis de localiser les différentes cultures irriguées et d’estimer les consommations totales à partir des besoins en eau standard des cultures (méthode FAO). En comparant ces chiffres avec les volumes d’eau de surface attribués par l’organisme en charge de la gestion de l’irrigation à partir d’eau de surface au niveau de la plaine (ORMVAH), nous avons pu estimer le volume d’eau moyen pompé pour l'irrigation à 481 Mm3, valeur comprise dans l’intervalle [271 ; 691] Mm3 an-1 associé aux incertitudes sur l’estimation des consommations des cultures. Par ailleurs, l’interpolation graphique entre les débits réels estimés lors de l’enquête de terrain 1986 et 1971 et les autorisations de débits attribués par l’agence de bassin au niveau de la zone fournit une estimation des pompages effectifs d’environ 495 Mm3 an-1.

Mots clés

télédétection, occupation du sol, irrigation, pompage, interpolation.

Correspondance

Abourida Aahd : Département de Géologie, Faculté des Sciences Semlalia, Université Cadi Ayyad, Avenue Prince Moulay Abd allah, BP 2390, 40000 Marrakech, Maroc

English     Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2009-03-06
© INRS Eau, Terre et Environnement