English     Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

A. Rezgui, Ben Maiz, N. et Moussa, M. (2008) Fonctionnement hydrodynamique et écologique du Lac Nord de Tunis par modélisation numérique. Rev. Sci. Eau 21 (3) : 349-361.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Le Lac Nord de Tunis, dont la superficie est d’environ 24 Km² et la profondeur moyenne est de 1,5 m, est lié à la mer par des écluses à marée appelées "Ecluses de Khéréddine". Nous avons étudié le fonctionnement hydrodynamique actuel de ce lac en utilisant un modèle bidimensionnel, intégré sur la hauteur d’eau. Le logiciel utilisé ("Surfacewater Modeling System" ou SMS) ne simule pas le fonctionnement des écluses qui s’ouvrent et se ferment automatiquement en fonction du niveau de la marée en mer comme c’est le cas dans le lac de Tunis. Pour cela, nous avons modifié son code source pour tenir compte du fonctionnement réel des écluses.

Les paramètres du modèle sont calibrés en utilisant des mesures hydrauliques récentes, réalisées en décembre 2005. Le modèle a été ensuite utilisé pour simuler le fonctionnement hydrodynamique moyen actuel du lac. Les résultats de ces simulations montrent un bon fonctionnement hydraulique du lac : Absence de zones de stagnation et renouvellement fréquent des eaux ne dépassant pas 21 jours.

L’étape suivante a consisté en la mise au point d’un modèle écologique par zone (en divisant le lac en 5 zones supposées homogènes) couplé avec le modèle hydrodynamique. Il est basé sur les équations utilisées par HALCROW (en 1990) et calibré sur des mesures de l’année 2002. Ce modèle traite l’évolution des variables suivantes : La salinité, l’oxygène dissous, la chlorophylle_a, les biomasses des macroalgues, du phytoplancton et du zooplancton, ainsi que les nutriments dans le compartiment détritique, dans la colonne d’eau et dans les sédiments.

Les premiers résultats du modèle écologique sont encourageants. Cependant, des mesures complémentaires (des macroalgues, du phytoplancton et du zooplancton dans le lac, de l’azote et du phosphore dans les sédiments de surface) permettraient d’améliorer le calage et les résultats du modèle écologique.

Mots clés

Lac Nord, Tunis, hydrodynamique, écologie, débits échangés, modélisation.

Correspondance

Atef Rezgui : Société de Promotion du Lac de Tunis (SPLT), BP. 36, Tunis El Bouhaïra, 1080 – Tunis, Tunisie

English     Imprimer          Envoyer par e-mail          

     


Mise à jour: 2009-01-08
© INRS Eau, Terre et Environnement