<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English     Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

A. Hatira, L. Baccar, M. Grira et T. Gallali (2007). Analyse de sensibilité du système oasien et mesures de sauvegarde de l’oasis de Métouia (Tunisie). Rev. Sci. Eau 20 (1) : 59-69.

Texte intégral (PDF

Résumé

L’oasis de Métouia, située au sud-est de la Tunisie, est caractérisée par un climat aride où les précipitations sont rares et irrégulières. L’oasis doit donc son existence aux eaux souterraines qui, autrefois, provenaient de sources artésiennes actuellement taries suite à une surexploitation de la nappe profonde. La pédogenèse actuelle est dominée par l’évolution des processus de salinisation et d’hydromorphie affectant en totalité ou en partie le profil pédologique. Cette salinisation est la résultante des effets cumulés de la salinité des eaux d’irrigation et celle de la nappe phréatique proche de la surface dont la remontée capillaire génère des efflorescences salines. Ce facteur est accentué par l’absence de lessivage des sols et le dysfonctionnement du réseau de drainage. Le suivi des paramètres abiotiques de l’oasis durant quatre années successives (2001 – 2004), a révélé une interdépendance étroite entre la qualité des eaux précédemment décrite et les processus géochimiques qui en résultent, d’une part, et la dégradation de la zone non saturée, siège des accumulations gypseuses, d’autre part. Par ailleurs, aux facteurs précédemment signalés, viennent s’ajouter la mauvaise exploitation des parcelles et l’absence de règles de gestion du système oasien dans sa globalité. Afin de contrecarrer ces phénomènes qui affectent profondément la sensibilité du système oasien, on a élaboré des recommandations visant l’optimisation des besoins dynamiques en eau, du mode de distribution, ainsi que du réseau de drainage freinant la remontée de la nappe et améliorant l’aération et le lessivage de la zone non saturée.

Mots clés

Oasis, irrigation, nappe, hydrodynamique, hydrochimie, salinisation, croûte gypseuse, drainage, Tunisie.

Correspondance

A. Hatira, UR Pédologie, Département de Géologie, Faculté des Sciences de Tunis, Campus Universitaire, 2092 Manar II, Tunisie.

Courriel :

English     Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2007-05-22
© INRS Eau, Terre et Environnement