<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English     Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Namira El Amrani-Paaza, Marie Larocque, Olivier Banton et José Benavente (2007). Simulation de la contamination des eaux souterraines du delta du rio Adra et eutrophisation des albuferas (Almérie, Espagne). Rev. Sci. Eau 20 (1) : 15-25.

Texte intégral (PDF

Résumé

Le delta du rio Adra est situé à l’extrême ouest de la province d’Almérie, au sud-est de l’Espagne. À vocation entièrement agricole depuis plusieurs années, les cultures sous serres recouvrent aujourd’hui la totalité du delta. L’utilisation intensive des fertilisants ainsi que le recyclage des eaux d’irrigation ont induit une augmentation alarmante des teneurs en nitrates dans l’eau souterraine de la partie orientale du delta. Dans ce secteur se trouvent deux lagunes (ou albuferas) présentant des concentrations en nitrates élevées. Cet article discute l’effet du recyclage de l’eau d’irrigation sur la contamination de l’eau souterraine et le rôle de cette contamination sur les lagunes. Un modèle simulant le transfert de l’azote dans les sols et la zone non saturée a permis d’évaluer les concentrations en nitrates de la recharge. En considérant la dilution dans l’aquifère et la dénitrification ayant lieu dans le secteur oriental, les concentrations mesurées dans la zone saturée ont été reproduites, confirmant le rôle du recyclage des eaux d’irrigation dans la contamination de l’aquifère. La simulation d’un arrêt du recyclage des eaux d’irrigation estime à dix ans le temps requis pour ramener les concentrations au niveau de celles mesurées avant la mise en place des cultures sous serres. Malgré l’augmentation de la contamination de l’eau souterraine, le taux d’épuration naturelle des nitrates par les lagunes est demeuré à peu près stable entre 1991 et 1997, soit de 92 à 94 %. Les concentrations en nitrates dans les lagunes demeurent cependant très élevées, menaçant celles-ci d’eutrophisation.

Mots clés

delta du rio Adra (Almérie, Espagne), eaux souterraines, nitrates, contamination, agriculture sous serre, lagunes, eutrophisation.

Correspondance

Namira El Amrani-Paaza, Département de Géologie Appliquée, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan 1er, Route de Casablanca, B.P. 577, Settat-Maroc

Courriel :

English     Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2007-05-22
© INRS Eau, Terre et Environnement