<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English     Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

M.L. El Hachimi, L. El Founti, A. Bouabdli, N. Saïdi, M. Fekhoui et N. Tassé (2007). Pb et As dans des eaux alcalines minières : contamination, comportement et risques (mine abandonnée de Zeïda, Maroc). Rev. Sci. Eau 20 (1) : 1-13.

Texte intégral (PDF

Résumé

Des échantillons d’eau et de matière en suspension ont été prélevés le long de l’oued Moulouya et dans des lacs de carrière au niveau de l’ancien centre minier de Zeïda (Haute Moulouya, Maroc) en vue d’en évaluer la salubrité. Il est en effet important d’établir le degré et les causes éventuelles de dégradation de la qualité de ces eaux, compte tenu de leur usage à des fins tant domestiques qu’agricoles. Des résidus de traitement ont également été échantillonnés dans les haldes abandonnées.

L’analyse des distributions et des variations spatio-temporelles des concentrations de Pb et As a permis de mettre en évidence que le centre minier a véritablement un impact sur la qualité des eaux de surface environnantes, malgré le caractère neutre à alcalin du drainage. Aucune ne rejoint les critères de l’Organisation mondiale de la santé en matière de Pb et As dans l’eau potable (10 µg/L), mais près de la moitié souscrit aux normes marocaines (50 µg/L). L’importance de la dégradation varie selon la saison et la localité, et le contraste entre sites a priori non dégradés et sites dégradés n’est pas toujours très prononcé. On observe même des variations à l’inverse des tendances attendues. Les résultats peuvent cependant être réconciliés en tenant compte de l’importance du transport particulaire par rapport au transport dissous au moment et au lieu de l’échantillonnage.

Il appert que les minéralisations et les résidus miniers restés sur place peuvent constituer la principale source de pollution des eaux de surface de la région de Zeïda.

Mots clés

Mine Zeïda, Moulouya, Pb et As, pollution, eau, résidus miniers.

Correspondance

M.L. El Hachimi, Université Ibn Tofail, Faculté des sciences, UFR Géoressources et environnement, B.P. 133, 14000, Kenitra, Maroc Courriel :

English     Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2007-05-30
© INRS Eau, Terre et Environnement