<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Baleux, B., J. Alibou, M. Troussellier et P. Got (1988). Utilisation du bouillon sélénite F modifié pour dénombrer Salmonella dans les milieux aquatiques. Rev. Sci. Eau, 1 (4) : 401-408.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Ce travail a pour objet de présenter une nouvelle méthode de dénombrement des Salmonella dans différents types d'eaux (de rivière, saumâtre, eaux usées brutes et épurées) basée sur l'utilisation d'un milieu d'enrichissement au sélénite additionné de Novobiocine et de Pril et sur une adaptation de la technique du N.P.P. à l'ensemencement d'échantillons de grands volumes après filtration permettant de quantifier les très faibles concentrations de Salmonella. Les vérifications des performances de cette méthode d'isolement et de quantification sont basées sur l'étude des croissances de différentes souches de Salmonella et d'autres espèces bactériennes dans le milieu d'enrichissement modifié, ainsi que sur les résultats quantitatifs et qualitatifs fournis par cette méthode lorsqu'elle est appliquée à des échantillons d'eau en provenance de l'environnement aquatique. Ces résultats montrent notamment que la méthode proposée est suffisamment sensible pour détecter 1 à 2 Salmonella dans 10 litres d'eau analysée et qu'elle ne parait pas exclure de sérotypes, du moins parmi ceux les plus fréquemment isolés en France. L'efficacité de la méthode standardisée API Z pour l'identification enzymatique du genre Salmonella a été également testée en référence aux résultats de la sérotypie.

Correspondance

Got, P., Laboratoire d'Hydrobiologie marine et Lirtinentale U.A. 694 CNRS. U.S.T.L. Place Eugène Bataillon. 34060 Montpellier Cèdes

English    Imprimer          Envoyer par e-mail