<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Jarret, M. et C. Ducauze (1988). Influence du climat et des traitements de potabilisation sur l'oxydabilité d'une eau en cours d'affinage. Rev. Sci. Eau, 1 (4) : 355-383.

Texte intégral (PDF)

Résumé

La matière organique présente dans une eau clarifiée et ozonée puis filtrée sur charbon a été caractérisée durant 8 mois par l'oxydabilité au KMnO4 à chaud et en milieu acide; on a relevé les paramètres climatiques et noté les traitements de potabilisation appliqués.

Une analyse en composantes principales suivie d'une analyse discriminante effectuée sur 129 prélèvements fait ressortir que deux paramètres - la température et le pH - suffisent à classer ces eaux en 3 groupes : chacun d'eux correspond à une saison, avec un pourcentage d'erreur de 6 %.

En moyenne, l'oxydabitité de l'eau à l'entrée du filtre ne varie pas d'une saison à l'autre; mais la dispersion des valeurs est plus importante au printemps. La politique de traitement appliquée n'apparaît pas clairement. Des analyses de variance suivies de régressions linéaires multiples montrent que cette oxydabilité dépend à la fois de la séquence et du traitement d'ozonation : moins de 30 % de La variance se trouvent ainsi expliqués.

La filtration sur charbon à 5 m.h-1 abaisse l'oxydabilité de G à 0,8 mg O2 par litre et diminue sa variabilité. On note cependant des relargages en fin de printemps lors du rééquilibrage du filtre. L'oxydabilité de l'eau filtrée dépend à la fois de celle mesurée à l'entrée du filtre et de la température : les modèles retenus, déterminés par régression linéaire multiple, diffèrent d'une saison à l'autre, indiquant un fonctionnement différent du réacteur. Il est alors possible de définir des périodes où elle est minimale.

La qualité d'une eau affinée varie ainsi avec les saisons, ceci malgré un lissage dû aux effets des traitements appliqués en amont.

Mots clés

Eaux de surface, traitement des eaux, filtration sur charbon actif, oxydabilité au KMnO4, analyse climatique, modélisation mathématique, analyse statistique mutidimentionnelle.

Correspondance

Jarret, M., Laboratoire de Chimie Analytique, institut National Agronomique Paris-Grignon, 16 rue Claude Bernard, 75231 Paris Cédex 05

English    Imprimer          Envoyer par e-mail