<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Guittonneau, S., De Laat, J., Dore, M., Duguet, J.P. et C. Honnel (1988). Etude de la dégradation de quelques composés organochlorés volatils par photolyse du peroxyde d'hydrogène en milieux aqueux. Rev. Sci. Eau, 1 (1) : 35-54.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Le travail a eu pour but d'étudier l'efficacité de la photolyse du peroxyde d'hydrogène sur la dégradation de quelques composés organochlorés aliphatiques saturés (chiorométhanes et chloroéthanes) en milieu aqueux (pH 7,5). Les expériences ont été réalisées en réacteur statique, avec une Lampe basse pression à vapeur de mercure et avec des concentrations initiales en produit chloré de l'ordre de 10-6 mol l-1 et en H202 comprises entre 10-5 et 10-3 mol L-.

Les résultats montrent que le système H202/UV peut oxyder les composés organochlorés étudiés à l'exception des composés ne possédant pas d'atome d'hydrogène (CCL4 et C2 CL6). Les rendements d'oxydation obtenus avec Le réacteur utilisé dépendent du temps de réaction, de la concentration initiale en H202, du flux photonique et peuvent être nettement diminués par la présence de pièges à radicaux (ions bicarbonates) dans le milieu réactionnel.

Par ailleurs, une étude cinétique de la photolyse du peroxyde d'hydrogène en absence de matière organique est également présentée.

Mots clés

Composés chlorés volatils, peroxyde d'hydrogène, irradiation UV, cinétique.

Correspondance

Guittonneau, S., Laboratoire de Chimie de l'Eau et des Nuisances. Université de Poitiers, 40 avenue du Recteur Pineau, 86022 Poitiers Cédex, France

English    Imprimer          Envoyer par e-mail