<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English     Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Lefkir, A., Benkaci Ali, T. and N. Dechemi (2006). Quantification du transport solide par la technique floue, application au barrage de beni amrane (Algerie). Rev. Sci. Eau 19 (3) : sous presse.

Texte intégral (PDF)

Résumé

L’Algérie caractérisée par un climat semi-aride, est menacée par l’érosion des terres agricoles qui provoque l’augmentation du transport solide et l’envasement croissant des barrages.

Cet article décrit une nouvelle méthode d’estimation des flux de matières en suspension (M.E.S) au niveau d’un barrage algérien (barrage de Beni Amrane) basée sur la logique floue. Cette dernière utilise des termes flous tels que ‘faible’, ‘moyen’ ‘élevé’, pour décomposer le processus débit-M.E.S en plusieurs sous-ensembles flous et d’en déduire les quantités de matières solides en fonction du débit observé de la rivière. Les performances de cette méthode ont été évaluées en période de calage, mais aussi en période de validation, pour mieux juger de la capacité prédictive du modèle à ces deux échelles. En comparant la logique floue avec un modèle empirique régressif utilisant une relation de puissance, nous avons démontré la robustesse du modèle flou en tant qu’outil puissant de quantification du transport solide.

Mots clés

Érosion, transport solide, modèle empirique, logique floue, barrage de Beni Amrane, Algérie.

Correspondance

Tarik Benkaci Ali, Département d’hydraulique, INSTITUT NATIONAL AGRONOMIQUE 10 Avenue Hassen Badi B.P 16182 EL HARRACH - ALGER (Adresse : 22 Boulevard Bougara ALGER - ALGERIE. B.P 16000)

Courriel :

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2007-05-09
© INRS Eau, Terre et Environnement