<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Sinan, M. and M. Razack (2006). Estimation du champ de transmissivité d’un aquifère alluvial fortement hétérogène à partir de la résistance transversale. application à la nappe du haouz de Marrakech (Maroc). Rev. Sci. Eau 19 (3) : 221-232.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Cet article a pour objectif l'estimation indirecte de la transmissivité (T, m²/s) de l'aquifère du Haouz (6000 km²) au Maroc, à partir de la résistance transversale (R, m²). L'aquifère du Haouz est constitué par une succession complexe de séries lenticulaires, argilo-marneuses ou formées d'éléments grossiers, d'age plio-quaternaire reposant sur un substratum marneux d'âge miocène.

Une importante base de données des valeurs de transmissivité (500) et de résistance transversale (2500) a été compilée. Une recherche a ensuite été effectuée pour retenir les couples (Ti, Ri) caractérisant le même volume d'aquifère. Deux cas de résistance transversale sont considérés : 1) résistance transversale de l'ensemble mio-plio-quaternaire (RA) ; 2) résistance transversale des lentilles perméables uniquement (RB). La meilleure régression, de forme géométrique, est obtenue entre la transmissivité et la résistance transversale des lentilles grossières perméables. Cette régression est sensiblement améliorée lorsque les valeurs (T, RB) d'un même couple sont ramenées à un même état piézométrique de la nappe, après correction de la transmissivité en fonction des variations piézométriques de la nappe.

On procède ensuite à l’estimation indirecte du champ de transmissivité de l’aquifère à l'échelle régionale à l'aide de l'équation de régression précédemment établie. Le champ de transmissivité ainsi estimé est validé par comparaison de ses propriétés statistiques (tendance centrale, dispersion, loi de distribution) à celles de l'échantillon des valeurs de transmissivité mesurées par pompages d'essais.

Mots clés

Transmissivité, résistance transversale, aquifère hétérogène, prospection électrique, distribution lognormale, régressions statistiques, Haouz de Marrakech.

Correspondance

Mohamed Sinan, École Hassania des Travaux Publics, Département de l’Hydraulique, Route d’El Jadida Km 7, Casablanca, Maroc

Courriel :
English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2007-05-09
© INRS Eau, Terre et Environnement