<%pg=request.getParameter("page");%>
     

English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Zebaze Togouet S.H., Njine T., Lkemka N., Nola M., Foto Menbohan S., Niyitegeka D., Ngassam P. and C. Boutin (2006). Composition et distribution spatio-temporelle des protozoaires cilies dans un petit lac hypereutrophe du cameroun (Afrique Centrale). Rev. Sci. Eau 19 (3) : 151-162.

Texte intégral (PDF)

Résumé

La composition et la distribution spatio-temporelle des ciliés du lac municipal de Yaoundé (Cameroun) ont été analysées d’avril à décembre 1997, en relation avec des paramètres physico-chimiques du milieu. Trois stations pélagiques et l’herbier littoral ont été échantillonnés. 58 espèces de protistes ciliés ont pu être identifiées, parmi lesquelles environ 60% d’espèces littorales et périphytiques et 37% d’espèces pélagiques. Les espèces les plus courantes sont les espèces pélagiques Uronema nigricans et Coleps hirtus. L’abondance saisonnière des ciliés a atteint une valeur maximale de 21 800 ind·L-1, les valeurs les plus élevées étant enregistrées dans la couche trophogène du lac, particulièrement au cours de la grande saison des pluies. Les variations de la biomasse totale des ciliés sont plus faibles, avec des maxima correspondant également aux fortes pluies. Les espèces dominantes en termes de biomasse sont Prorodon africanum, Coleps hirtus et Uronema nigricans. Enfin, les fluctuations saisonnières de l’abondance et de la biomasse des ciliés sont discutées en relation avec les paramètres environnementaux, parmi lesquels le régime pluvial tient apparemment un rôle central.

Mots clés

Lacs tropicaux, protozoaires ciliés, dynamique des populations.

Correspondance

Zebaze Togouet S.H., Centre de Recherche Hydrologique, Institut de Recherche Géologique et Minière, B.P. 4110 Nlongkak, Yaoundé, CAMEROUN

Courriel : ou

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2007-05-09
© INRS Eau, Terre et Environnement