English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Moufti, A., Jemjami, S., Mountadar, M. et A. Hamdani (2004). Défluoruration des eaux d'exhaure de Youssoufia (Maroc) par percolation sur les cendres volantes de charbon. Rev. Sci. Eau 17 (4) : 463-470.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Dans cette étude, nous nous sommes intéressés à la défluoruration des eaux souterraines de Youssoufia (eaux d’exhaure) par percolation en colonne sur les cendres volantes de la centrale thermique d’El Jadida et à la désorption des fluorures par la suite. Les résultats obtenus ont montré que :

  • le rendement d'élimination du F- est d'environ 97 % dans nos conditions expérimentales avec un temps de séjour supérieur à 72 heures ;
  • la régénération des cendres est possible à l’aide de NaOH;
  • le nombre de cycles successifs tolérés par les cendres permettant d’atteindre des efficacités convenables est d’au moins huit..

Mots clés

Ddéfluoruration, cendres volantes, percolation, régénération, eaux d’exhaure, Maroc.

Correspondance

A. Moufti, Unité de chimie analytique et génie de l’environnement du laboratoire de l’Eau et l’Environnement, Département de Chimie, Faculté des Sciences d’El Jadida, Université Chouaïb Doukkali. BP 20, CP : 24000. El Jadida. MAROC

Télécopieur : +212 23342187

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          



     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement