English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Boussahel, R., Baudu, M. et A. Montiel (2002). Influence de la matière organique et inorganiquede l'eau sur l'élimination des pesticides par nanofiltration. Rev. Sci. Eau 15 (4) : 709-720.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Ce travail explore les performances de deux types de membranes de nanofiltration (Desal DK et NF200) dans l'élimination dans les eaux de certains pesticides ( l'atrazine et son métabolite la déséthylatrazine (DEA), la simazine, la cyanazine, l'isoproturon et le diuron ) et évalue l'influence de la présence de matière organique ou inorganique dans la matrice d'eau sur l'efficacité de ce traitement.

Des eaux synthétiques, composées à partir d'eau distillée à laquelle a été ajoutée de la matière organique (acides humiques) ou inorganique (CaCl2 ou CaSO4), ont été traitées sur un pilote de nanofiltration durant 96 heures. Les taux rétention en pesticides et ceux de leur adsorption sur les membranes ont été calculés et comparés aux résultats obtenus sur une matrice d'eau distillée pure. Une influence du type de membrane et de la présence de la matière humique sur le taux d'abattement de certains pesticides a été constatée. L'influence de la matière inorganique est pratiquement insignifiante.

Mots clés

Pesticides, nanofiltration, membrane, adsorption.

Correspondance

Rachdi Boussahel, Docteur Service de Toxicologie, Hôpital Central de l'Armée, BP 244 16050 Kouba, ALGÉRIE

Courriel : r_boussahel@yahoo.fr
Téléphone : 213 21 54 54 54 / Télécopieur 213 21 54 52 38

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement