English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Khattabi, H., Aleya, L. et J. Mania (2002). Lagunage naturel de lixiviat de décharge. Rev. Sci. Eau 15 (1) : 411-419.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Dans le cadre d'un traitement par lagunage naturel des lixiviats d'une décharge d'ordures ménagères broyées, nous avons procédé au cours d'un cycle annuel (mai 1998 à mai 1999) à des analyses biologiques et physicochimiques des eaux à l'entrée (lixiviat brut), dans les quatre bassins successifs et à la sortie du dispositif (lixiviat traité) avant son rejet dans le milieu récepteur (ruisseau Mont Bonnet). L'évolution spatiotemporelle de la qualité des lixiviats a été approchée par le suivi des fluctuations saisonnières de divers paramètres (température, conductivité électrique, pH, oxygène dissous, potentiel redox, chlorures, fer, manganèse, nickel, zinc, azote total, phosphore total, ammonium, DBO, DCO et chlorophylle a). Les résultats montrent deux périodes de dysfonctionnement de la station durant l'année. Un dysfonctionnement estival marqué par une chute du rendement épuratoire du fer, du manganèse et de la DBO, sous l'effet d'une diminution du potentiel redox et du surplus de matières organiques autochtones. Le deuxième dysfonctionnement, observé en hiver et au début du printemps, est caractérisé par une chute des rendements épuratoires pour l'ensemble des éléments chimiques suivis. Cette chute des rendements épuratoires est vraisemblablement liée à la diminution importante des valeurs de pH durant cette période.

Mots clés

Décharge, lixiviat, lagunage, matières organiques, métaux.

Correspondance

H. Khattabi, Laboratoire de biologie et écophysiologie, USC INRA, Université de Franche-Comté, 1 place Leclerc, 25030 Besançon cedex, FRANCE

Courriel : ahfir@yahoo.fr

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-21
© INRS Eau, Terre et Environnement