English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

L. Poissant (2002). Les échanges surface-atmosphère du mercure gazeux dans l'écosystème lac Ontario/fleuve Saint-Laurent. Rev. Sci. Eau 15 (Spécial) : 229-239.

Texte intégral (PDF)

Résumé

La volatilisation du mercure des surfaces vers l'atmosphère et les dépôts atmosphériques du mercure sont des phénomènes importants dans la dynamique globale du mercure. Les échanges surface-atmosphère du mercure gazeux dans l'écosystème lac Ontario/fleuve Saint-Laurent sont variables dans le temps et dans l'espace. Bien que le modèle de la double couche montre que la grande partie des écosystèmes aquatiques sont en sursaturation par rapport à la constante d'Henry, des observations in situ, à l'aide de techniques de chambre à flux, montrent que des dépôts gazeux sont également possibles. Les dépôts gazeux du mercure dans l'écosystème lac Ontario/fleuve Saint-Laurent oscillent entre 0 et 4,66 ng/m2/h alors que les valeurs de volatilisation varient entre 0 et 9,28 ng/m2/h. Globalement, la volatilisation médiane du mercure est de 0,77 ng/m2/h alors que le dépôt gazeux médian est d'environ un ordre de grandeur inférieur (0,075 ng/m2/h). En été, l'ensemble des dépôts atmosphériques du mercure semble être mis à contribution lors de la volatilisation du mercure au-dessus des sols. Il semble que la majeure partie de cette volatilisation serait en fait de la ré-émission du mercure vers l'atmosphère. En hiver, seule la portion gazeuse des dépôts de mercure semble être ré-émise vers l'atmosphère. Plusieurs observations dans un marécage fluvial du lac Saint-Pierre (baie Saint-François) montrent que les flux de volatilisation du mercure sont supérieurs en période sèche qu'en période inondée (0,83 vs. 0,52 ng/m2/h). Ainsi, en période d'inondation le mercure réactif disponible pour la volatilisation serait en compétition avec les mécanismes responsables pour la méthylation du mercure (bio-disponible) et/ou la formation du sulfure de mercure (inerte sous forme de cinabre). Cet article a pour objectifs de présenter et discuter les échanges surface-atmosphère du mercure gazeux dans l'écosystème lac Ontario/fleuve Saint-Laurent.

Mots clés

Mercure, échanges gazeux, lac Ontario, fleuve Saint-Laurent.

Correspondance

L. Poissant, Processus atmosphériques des toxiques/Atmospheric Toxic Processes Service météorologique du Canada/Meteorological Service of Canada Environnement Canada 105 rue McGill, 7e étage (Youville) Montréal, Québec CANADA

Courriel : laurier.poissant@ec.gc.ca
Téléphone : (514) 283-1140 / Télécoipeur : (514) 283-8869

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement