English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Descroix, L., Nouvelot, J.F., Estrada, J. et T. Lebel (2001). Complémentarités et convergences de méthodes de régionalisation des précipitations : application à une région endoréique du Nord-Mexique. Rev. Sci. Eau 14 (3): 281-305.

Texte intégral (PDF)

Résumé

La connaissance des champs pluviométriques annuels est importante dans les zones arides et semi-arides où la gestion de l'eau est un exercice permanent d'aménagement de la pénurie, comme cela est le cas au Nord du Mexique.

On se propose de montrer ici qu'une meilleure connaissance des disponibilités en eau peut s'appuyer sur la détermination de régions pluviométriquement homogènes à partir de diverses méthodes complémentaires ou convergentes.

Pour définir des régions homogènes, on part de la répartition des stations par rapport à la régression pluviométrie/altitude. Des analyses factorielles en composantes principales et des correspondances permettent également de proposer des régions homogènes suivant des variables définies et disponibles pour toutes les stations. On s'appuie aussi sur les régimes pluviométriques pour déterminer d'autres régionalisations. Parallèlement on a pu utiliser la répartition des stations par rapport au gradient altitudinal pour créer des régions dont l'homogénéité vis-à-vis des précipitations a pu être vérifiée par la Méthode du Vecteur Régional (MVR), basée sur le principe de la pseudo-proportionnalité des données de postes proches.

La comparaison des résultats obtenus par chacune des méthodes permet de constater que dans la région traitée, les limites entre régions " homogènes " sont souvent les mêmes, bien que les modes de détermination soient différents. Enfin, les différences apportent une information supplémentaire pour la compréhension des mécanismes locaux ou régionaux de la répartition des champs de pluie.

Mots clés

Régionalisation, précipitations annuelles moyennes, vecteur régional, analyses statistiques, gradient altitudinal, Nord-Mexique.

Correspondance

Luc Descroix, Laboratoire d'Étude des Transferts en Hydrologie et Environnement (LTHE-IRD), BP 53, 38 041 Grenoble Cedex 9, FRANCE
ou
IRD Cenid-Raspa/INIFAP, AP 225-3, 35 071 Gomez Palacio ZI, DGO, MEXIQUE

Courriel : descroix@hmg.inpg.fr

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement