English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Fawzi, B., Chlaida, M., Oubraim, S., Loudiki, M., Sabour, B. et A. Bouzidi (2001). Application de certains indices diatomiques à un cours d'eau marocain : Oued Hassar. Rev. Sci. Eau 14 (1) : 73-89.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Les eaux de l'Oued Hassar (Maroc) sont caractérisées par une forte minéralisation. La conductivité, variant entre 3470 et 7210 µS.cm-1, est due essentiellement aux fortes teneurs en chlorures. L'examen de l'Indice de Pollution Organique (IPO) montre que l'effluent d'eaux usées provenant de la ville de Mediouna constitue la principale source de pollution des eaux de l'Oued Hassar.

Concernant l'étude des diatomées épilithiques, 61 espèces et variétés de diatomées ont été inventoriées. Ces taxons sont liés particulièrement à la salinité (Pleurosira laevis, Fragilaria pulchella,…) et à la charge organique (Nitzschia palea, Gomphonema parvulum,…).

Quatre indices diatomiques ont été testés pour l'évaluation de la qualité des eaux de l'Oued Hassar : l'Indice Diatomique Pratique (IDP), l'Indice Diatomique Générique (IDG), l'Indice de Sládecek (SLA) et l'Indice Diatomique Trophique (IDT). La variation spatio-temporelle de ces indices reflète bien la dégradation de la qualité de ce cours d'eau, particulièrement en aval du rejet de la ville de Mediouna (IDP=3,86 ± 1,84 ; IDG=6,05 ± 1,95 ; SLA=4,35 ± 1,93 ; IDT=5,80 ± 1,31). Parmi ces indices testés, seul l'IDP présente une corrélation significative (0,63 ; alpha<5%) avec l'IPO (indice de référence) tandis que l'IDG, le SLA et l'IDT montrent des corrélations non significatives avec cet indice (0,38 ; 0,27 et -0,11 respectivement).

Mots clés

Indices diatomiques, physico-chimie, Oued Hassar, Maroc, Afrique du nord.

Correspondance

B. Fawzi, 1. Faculté des Sciences Ben M'sik, Laboratoire d'Écologie et d'Environnement, B.P. 7955, Casablanca, MAROC

Courriel : fawzi@mailcity.com
Téléphone : 2122161811

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement