English    Imprimer          Envoyer par e-mail          

Référence bibliographique

Nazoumou, Y. et M. Besbes (2000). Simulation de la recharge artificielle de nappe en oued par un modèle à réservoirs.Rev. Sci. Eau 13 (4) : 379-404.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Dans la zone semi-aride de Tunisie centrale, un grand barrage a été construit en 1982 sur l'oued Zeroud, dont l'infiltration des crues naturelles constituait jadis la principale source d'alimentation des nappes de la plaine de Kairouan. Ce barrage est destiné à l'écrêtement des crues, l'irrigation et à la recharge des nappes à l'aval de la retenue.

Entre 1988 et 1996, plus de 70 millions de m3 d'eau ont été mobilisés sous forme d'ondes de lâchers à partir du barrage pour la recharge artificielle par infiltration dans le lit de l'oued. Le suivi des ondes de lâchers est effectué sur 3 stations de contrôle disposées sur une distance de 40 km le long du lit. L'analyse de l'évolution des débits a révélé que la capacité d'infiltration du lit augmente progressivement avant de se stabiliser, mettant en évidence l'effet de l'air sur le processus de recharge.

Un modèle conceptuel à réservoirs conjuguant fonctions de production et de transfert avec discrétisation spatiale a permis de modéliser la propagation et l'infiltration des ondes de lâchers le long de l'oued. Son ajustement sur un échantillon de six événements de lâchers a fourni des résultats satisfaisants. Même si la validation reste insuffisante en raison de la rareté des données, ce modèle peut constituer un premier outil d'évaluation de l'efficacité de la recharge et de prédiction de son impact sur la nappe souterraine de la plaine de Kairouan.

Mots clés

Propagation de crue, infiltration, effet de l'air, recharge de nappe, modèle à réservoirs, zone semi-aride.

Correspondance

M. Besbes, Laboratoire de Modélisation en Hydraulique et Environnement, École Nationale d'Ingénieurs de Tunis, B.P. 37, le Belvédère, 1002 Tunis, TUNISIE

Courriel : mustapha.besbes@enit.rnu.tn
Teléphone : (+216 1) 872 330 / Télécopieur : (+216 1) 872 729

English    imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement