English    Imprimer          Envoyer par e-mail          

Référence bibliographique

Hingray B., Bouvier C., Desbordes M. et B. Cappelaere (2000). Inondations urbaines : un indicateur géométrique caractéristique du comportement hydraulique du bâti.Rev. Sci. Eau 13 (1) : 85-100.

Texte intégral (PDF)

Résumé

La prévision des inondations urbaines et de leur impact sur le milieu passe par la modélisation précise et lisible des flux inondants. Leur représentation est cependant rendue difficile par le caractère transitoire et multidirectionnel des écoulements, dans un milieu dont la géométrie est très irrégulière. Cet article traite plus spécifiquement du comportement du bâti africain vis à vis des écoulements, en situation inondante, et des lois de stockage et de vidange que l'on peut définir à différentes échelles représentatives de l'habitat : concession, bloc de concessions. Nous présentons trois propriétés du bâti nécessaires et suffisantes pour décrire le comportement hydraulique du milieu à ces échelles : sa pénétrabilité, sa stockabilité et sa transmissivité. L'étude du comportement hydraulique de l'objet bâti élémentaire, la concession, nous permet de relier ces propriétés à des caractéristiques géométriques de cet objet. Une approche agrégative conduit ensuite à définir un indicateur de la structure géométrique du bâti, l'HistoSeuil, équivalent à une densité d'ouvertures et caractéristique de la pénétrabilité du bâti. L'étude de sa pertinence géométrique, i.e. sa variabilité intra- et inter-quartiers a été réalisée dans le cas particulier de la ville de Ouagadougou (Burkina Faso) ; elle est basée sur le relevé systématique des ouvertures observables sur différentes façades de voiries de trois quartiers de types différents, (habitat individuel et spontané). Sa pertinence hydraulique, i.e. sa capacité à reproduire le comportement hydraulique moyen de l'objet urbain modélisé, est enfin abordée. Développée dans le contexte particulier de Ouagadougou, cette approche est généralisable à des configurations urbaines très diverses.

Mots clés

Mnondation, urbain, hydrologie, hydraulique, modèle, changement d'échelle, Ouagadougou, agrégation, pénétrabilité, bâti, Burkina Faso (Afrique).

Correspondance

B. Hingray, EPFL DGR/IATE-HYDRAM, CH-1015 Lausanne, SUISSE

Courriel : Benoit.Hingray@epfl.ch
Télépohne : + 41 21 693 37 34 / Télécopieur : + 41 21 693 37 39

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement