English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Gallard H., De Laat J. et B. Legube (2000). Étude comparative de la vitesse de décomposition de H2O2 et de l'atrazine par les systèmes Fe(III)/H2O2, Cu(II)/H2O2 et Fe(III)/Cu(II)/H2O2.Rev. Sci. Eau 12 (4) : 713-728.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Cette étude a eu pour objectif de comparer les vitesses de décomposition du peroxyde d'hydrogène et d'oxydation de l'atrazine par les systèmes catalytiques Fe(III)/H2O2, Cu(II)/H2O2, et Fe(III)/Cu(II)/H2O2. Les expériences ont été réalisées à pH 3,0, à une température de 25,0 (± 0,2) °C, en milieu perchlorate, en présence et en absence d'oxygène dissous. L'étude comparative a confirmé que les vitesses de décomposition de H2O2 et d'oxydation de l'atrazine sont beaucoup plus lentes en présence de Cu(II) qu'en présence de Fe(III) et l'addition de Cu(II) augmente l'efficacité du système Fe(III)/H2O2. Pour nos conditions expérimentales ([composé organique]o < 1 µM) les expériences de cinétique compétitive, réalisées avec des solutions aqueuses contenant trois composés organiques (atrazine, 1,2,4-trichlorobenzène, 2,5-dichloronitrobenzène), ont montré que le radical hydroxyle représente la principale espèce responsable de l'oxydation des composés organiques. Les résultats ont également mis en évidence la formation très rapide d'un composé entre Cu(II) et H2O2 (étude spectrophotométrique) et ont montré l'importance de la concentration en oxygène dissous sur les vitesses globales de décomposition de H2O2 et de l'atrazine par les systèmes Cu(II)/H2O2 et Fe(III)/Cu(II)/H2O2.

Mots clés

Réactif de Fenton, fer(II), fer(III), cuivre(II), peroxyde d'hydrogène, atrazine.

Correspondance

Joseph DeLaat, Laboratoire de chimie de l'eau et de l'environnement, UPRESA CNRS 6008, École supérieure d'ingénieurs de Poitiers, Université de Poitiers, 40 avenue du Recteur Pineau, 86022 Poitiers cedex, FRANCE

Courriel : joseph.delaat@esip.univ-poitiers.fr

English    primer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement