English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Benbrahim S., Taha S., Cabon J. et G. Dorange (1998). Élimination des cations métalliques divalents : complexation par l'alginate de sodium et ultrafiltration. Rev. Sci. Eau 11 (4) : 497-516.

Texte intégral (PDF)

Résumé

Depuis quelques années la pollution par les métaux lourds et devenue un problème important pour la protection de l'environnement et de nombreuses méthodes ont été développées pour éliminer les métaux toxiques présents dans l'eau.

Parmi les différents procédés utilisés, la complexation-ultrafiltration est bien connue et de nombreuses études sur ce sujet sont décrites dans la littérature. Cependant, le choix de nouveaux macroligands hydrosolubles demeure important pour développer cette technologie.

L'un des objectifs de ce travail était de montrer que dans ce procédé un biopolymère peut remplacer un macroligand de synthèse. Les expériences ont été menées avec de l'alginate de sodium, polysaccharide extrait des algues brunes, et porteur de groupements carboxyliques et hydroxydes capables de complexer les cations.

Notre étude se divise en trois parties. Après avoir décrit, dans la première, le matériau et les méthodes utilisées, nous étudions dans la seconde les conditions de l'ultrafiltration (seuil de coupure, pression appliquée, pH, concentration ), avant de discuter dans la troisième les résultats obtenus dans le traitement de solutions contenant Cd2+, Cu2+, Mn2+ and Pb2+.

Mots clés

Ultrafiltration, complexation, alginate de sodium, cations métalliques.

Correspondance

S. Benbrahim, Laboratoire de Chimie des Eaux et de l'Environnement, ENSCR, Avenue du Général Leclerc, 35700 Rennes, FRANCE

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement