English    Imprimer      Envoyer par e-mail    

Référence bibliographique

Roth E., Fabre B., Accary A. et B. Faller (1998). Étude du colmatage de membranes d'osmose inverse utilisées pour la préparation des eaux de dialyse rénale. Rev. Sci. Eau 11(3) : 409-428.

Texte intégral (PDF)

Résumé

L'osmose inverse est l'élément clef de la production d'eau ultrapure servant dans la préparation du liquide de dialyse rénale. Le vieillissement des membranes d'osmose inverse se traduit par une dérive croissante de la conductivité en sortie de membrane et par une augmentation de la teneur en bactéries dans le perméat délivré en sortie d'osmose inverse, entraînant un risque de contamination pour le patient.

Les suivis en conductivité et numérations bactériennes dans la chaîne de production d'eau osmosée de l'Hôpital de Colmar (France) montre un fort dysfonctionnement au niveau des prétraitements et notamment du charbon actif, siège d'une importante prolifération bactérienne (2.3 103 colonies pour 100 ml en amont du charbon actif , 1.1 105 pour 100 ml en aval). Une étude de corrélations entre entrée et sortie d'osmoseurs montre que la forte teneur en germes en sortie du charbon actif est directement responsable de la présence des bactéries dans le perméat.

Des tests hydrauliques effectués sur les membranes après quatre années d'utilisation intensive (6500 heures par an), permettent d'identifier les mécanismes prépondérants de vieillissement et de colmatage des membranes utilisées à l'hôpital de Colmar (compaction, formation d'un dépôt et altération de structure).

Afin d'identifier les substances colmatantes non retenues par le prétraitement, le film colmatant est analysé par analyse élémentaire, spectrophotométrie infrarouge, diffraction X et zêtamétrie, ce qui nous a permis de mettre en évidence la présence notamment d'argiles, de silice et de substances humiques.

Mots clés

Membrane, osmose inverse, colmatage, dialyse rénale, charbon actif.

Correspondance

B. Fabre, Laboratoire Gestion des Risques et Environnement, École Nationale Supérieure de Chimie, 25 rue de Chemnitz, 68200 Mulhouse, FRANCE

Courriel : B.Fabre@univ-mulhouse.fr

English    Imprimer          Envoyer par e-mail          


     


Mise à jour: 2006-12-20
© INRS Eau, Terre et Environnement